01 Fév

La valorisation indispensable de la chaleur fatale des centres de données (Février 2024)


Par définition, la chaleur provenant d’un équipement est considérée comme fatale si elle n’en constitue pas la finalité première, raison pour laquelle elle est non récupérée. Traditionnellement, la valorisation de cette chaleur fatale est largement pratiquée dans le secteur industriel, mais on oublie trop souvent les sites tertiaires, notamment les centres de données, communément appelés « data center », qui présentent des gisements importants de chaleur fatale avec la dissipation des nombreux serveurs informatiques. Ces gisements nécessitent de faire évoluer l’exploitation des centres de données afin de mieux valoriser la chaleur récupérable sous différentes formes.

Lire la suite

11 Nov

La montée en puissance de l’éolien en mer (Novembre 2023)

Eolienne

L’éolien représente un axe important de la stratégie « bas carbone » et il se place en deuxième position après l’hydraulique pour la production d’électricité renouvelable. Pour sa part, l’éolien terrestre a connu un essor significatif afin de réduire les émissions de carbone mais aujourd’hui, les efforts se portent sur l’éolien en mer, communément appelé « éolien offshore », car il représente une voie d’avenir. 

Lire la suite

03 Mai

Des vérités bonnes à lire sur les pompes à chaleur (mai 2023)

Le remplacement des anciennes chaudières, dont la plupart fonctionne au fioul domestique, peut s’imposer en considérant le mauvais rendement, le taux de défaillances, la courbe de vieillissement, etc. Dans ce cas, le choix peut se porter sur les chaudières au gaz naturel, et à condensation, car leur rendement est maximal. Néanmoins, la presse spécialisée et les chauffagistes sont très enclins à proposer des pompes à chaleur (PAC), notamment des PAC air-eau pour faire face à la montée des prix des énergies fossiles, contribuer à la réduction des émissions de CO2, bénéficier des primes de l’état, etc.
Il est incontestable que les pompes à chaleur représentent un mode de production « d’énergie verte » très favorable à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Lire la suite

06 Fév

Une compétition au long cours entre le tout électrique et l’hydrogène (février 2023)

Face aux enjeux climatiques et à la raréfaction des énergies fossiles, la mobilité verte est devenue un impératif pour tous, ce qui pousse les foyers à s’équiper de véhicules non polluants, d’autant que la présence de véhicules Diesel fait déjà l’objet d’interdictions dans les grandes métropoles. Parallèlement, et suivant le principe de la poule et l’œuf, les infrastructures sont mises en place progressivement pour ne pas retarder ce processus.

Le marché de la voiture 100% électrique est de plus en plus dynamique puisque les ventes atteignaient 20 % de part de marché en fin d’année 2022 contre 9% à la fin de 2021. Par contre, l’achat de voitures à hydrogène suscite de nombreuses interrogations à cause de son coût encore élevé et de l’insuffisance des infrastructures de recharge.

Lire la suite

02 Jan

L’hydrogène et la transition énergétique (décembre 2022)

Dans mon article publié en avril 2022 (voir la rubrique ACTUALITES de mon site Web cité en référence), j’ai déjà développé les perspectives inattendues de « l’hydrogène vert » obtenu grâce au processus d’électrolyse en mer, mais avec des énergies renouvelables. Depuis cette date, les applications de l’hydrogène se sont multipliées, d’autant que le gouvernement français avait défini une stratégie pour l’accélération de son développement puis un plan de relance en septembre 2020 pour une transition énergétique..

Nous avons vu que l’hydrogène était très utilisé dans l’industrie pétrolière et l’industrie chimique, mais par contre, il n’est pas encore exploité valablement comme vecteur de la transition énergétique alors qu’il présente un enjeu environnemental indéniable et même un enjeu économique.

Lire la suite

12 Avr

Les perspectives inattendues de « l’hydrogène vert »  (avril 2022)

Par définition, « l’hydrogène vert », que l’on peut aussi qualifier d’hydrogène propre, est obtenu grâce au processus d’électrolyse de l’eau chargée de sodium pour la conductivité qui, comme nous le savons, permet de séparer les deux atomes d’hydrogène et celui de l’oxygène, mais à condition de faire appel à une source d’énergie renouvelable. De ce fait, on le distingue de l’hydrogène produit à partir de sources d’énergie fossile, voire de sources d’énergie plus ou moins « décarbonée » comme celle des centrales nucléaires.

Aujourd’hui, la flambée des prix des combustibles fait croître celui de l’hydrogène provenant d’énergies fossiles. A l’opposé, l’hydrogène vert devient de plus en plus compétitif, même si sa production issue de l’énergie renouvelable est encore au stade de lancement. En effet, cette source de production inépuisable devient de plus en plus attractive en termes de sécurité énergétique et de durabilité, d’autant que les conflits actuels menacent fortement les approvisionnements en énergie fossile.

L’hydrogène vert est à la fois une ressource renouvelable et propre, un gaz omniprésent dont les propriétés sont multiples car il peut se substituer partiellement au gaz naturel, faciliter le stockage des énergies renouvelables, alimenter les piles à combustible dédiées aux véhicules hybrides, etc.

Lire la suite

12 Avr

Un éclairage domestique toujours plus lumineux (février 2022)

Depuis son invention et son industrialisation par l’entreprise de Thomas Edison, vers la fin du 19ème siècle, l’ampoule électrique considérée à l’origine comme la « fée de l’électricité », n’a pas cessé d’évoluer et d’améliorer ses performances.

Bien que ses différents usages concernent le domaine public, les véhicules, les tableaux électriques…, nous pouvons nous focaliser sur l’éclairage à usage domestique car dans notre vie quotidienne, nous sommes censés tenir compte des évolutions en matière de coût, de luminosité, de durabilité, d’économie d’énergie, etc.

Trois technologies se sont succédées pour remplacer les ampoules à incandescence, peu durables et trop gourmandes en énergie: les halogènes, les fluorescentes et les électroluminescentes, qui ont pris le relai au fur et à mesure de leur commercialisation. .

Une fois de plus, la lettre du COLIDRE apparait comme un excellent support pour des « retours d’expérience » utiles au plus grand nombre. En effet, nous verrons que les seniors ont souvent des difficultés à accepter des évolutions trop rapides.

Lire la suite

13 Juil

L’autoconsommation de l’électricité photovoltaïque (juillet 2020)

Dans un contexte où les prix de l’électricité distribuée par les fournisseurs d’énergie ne cessent d’augmenter, on peut s’interroger sur l’opportunité de produire son électricité à usage domestique et de la consommer sur place, au moins partiellement.

Nous verrons que cette pratique est amenée à se développer grâce à la filière photovoltaïque dont les coûts de production ont fortement baissé ces dernières années. Elle pourrait ainsi accompagner la pénétration des énergies renouvelables dans le mix énergétique français avec un ratio prévisionnel de 40% à l’horizon 2030, au lieu de 23% en fin d’année 2019. Bien entendu, l’efficacité énergétique et la maîtrise de la demande d’électricité doivent être recherchées pour accroître la rentabilité de ces opérations. En effet, la puissance réellement disponible sur une toiture reste limitée malgré la nette amélioration des rendements de conversion.

Lire la suite

11 Mar

Retour sur l’évolution des réseaux télécoms et de leur alimentation énergétique (mars 2020)

Avant d’observer une croissance exponentielle du trafic sur les réseaux télécoms, on a assisté aux déploiements des commutateurs électroniques de première, puis de deuxième génération. Au fil des années, il s’est avéré que ces déploiements n’étaient pas sans conséquences sur l’environnement technique des systèmes, ni sur leur mode d’alimentation en énergie.
Cet article relate les transformations imposées par les équipements de réseaux mis en place dans les années 70/80. De ce fait, des nouvelles stations d’énergie ont vu le jour et des progrès technologiques très significatifs se sont superposés avec succès. Toutefois, certains développements concernant les nouvelles sources d’énergie se sont traduits par des échecs technico-économiques qu’il convient de souligner et d’expliciter.
Lire la suite

14 Jan

L’efficacité énergétique des centres de données (janvier 2020)

datacenter

L’objet de cet article n’est pas d’appréhender les empreintes énergétiques et environnementales générées par les milliards de données échangées quotidiennement, les vidéos téléchargées, les documents dématérialisés, les objets connectés…, mais simplement de mieux maîtriser la consommation d’énergie électrique des centres de données, communément appelés les « datacenters», qui assurent le traitement, le stockage et la restitution de toutes ces données numériques. En effet, la maîtrise de l’énergie est devenue un enjeu majeur, d’autant plus qu’une grande partie des coûts de fonctionnement d’un centre de données est liée à sa consommation électrique.

Lire la suite